Pesticides : le Conseil d’Etat renforce les règles d’épandage
28 juillet 2021
Bioéthique : la loi est publiée
3 août 2021

Le cartel des lunettes sanctionné

L’Autorité de la concurrence sanctionne plusieurs marques et fabricants de lunettes, dont le premier fournisseur mondial et européen à hauteur de 125 milions d'euros, pour avoir imposé aux opticiens des prix de vente au détail et leur avoir interdit de...

L’Autorité de la concurrence sanctionne plusieurs marques et fabricants de lunettes, dont le premier fournisseur mondial et européen à hauteur de 125 milions d'euros, pour avoir imposé aux opticiens des prix de vente au détail et leur avoir interdit de vendre sur internet.Dans sa décision 21-D-20 du 22 juillet 2021, l'Autorité de la concurrence a sanctionné plusieurs sociétés actives dans le secteur des lunettes de soleil et des montures de lunettes de vue. LVMH et Logo (pour la marque TAG Heuer), ainsi que Luxottica (pour toutes ses marques, dont Chanel, Ray Ban, Oakley, Prada, Burberry, Bulgari, Dolce & Gabanna, Armani, Michael Kors, Miu Miu, Ralph Lauren) ont limité la liberté tarifaire de leurs distributeurs. Par ailleurs, certaines clauses des contrats de licence conclus entre Chanel, Luxottica et LVMH ont interdit aux opticiens de vendre en ligne leurs lunettes de soleil et montures de lunettes de vue. L'Autorité de la concurrence relève que ces pratiques, anticoncurrentielles par leur objet même, ont impliqué la mise en œuvre de mécanismes de surveillance et de rétorsion. Elles ont, par ailleurs, affecté des consommateurs finals pour partie captifs et vulnérables, l’équipement en lunettes de vue, comme, dans certains cas, solaires, étant une nécessité.Elle prononce des amendes pour un montant global de 125.804.000 € dont 125.174.000 € pour Luxottica.